L’agriculture biologique est un système de production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels, qui gère de façon globale la production en favorisant l'agrosystème mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques.

Nous avons commencé une reconversion en agriculture biologique dès l'achat du domaine le 1ier septembre 2010.

La conversion à l’agriculture biologique correspond à la phase de transition entre l’agriculture conventionnelle et l’appellation AB    « Agriculture Biologique ». Cette période est de 3 ans pour la viticulture. Pendant ce temps, nous respectons les règles de l’AB sans pouvoir encore utiliser la dénomination AB pour nos vins. 

Nous maintenons et améliorons la fertilité de nos sols par l’apport d’engrais organiques : en bio, on nourrit le sol pour nourrir la plante, au lieu de nourrir directement la plante par l’apport d’engrais chimiques solubles qui la font pousser rapidement, mais la fragilisent.

Nous faisons beaucoup de prévention dans les vignes, le fait que notre terroir bénéficie chaque après-midi d'un vent marin aide naturellement à la bonne santé des vignes. Nous travaillons nos sols au lieu d'utiliser des herbicides. Si néanmoins nous devons combattre ces maladies nous utilisons des produits naturels d’origine minérale (cuivre, souffre) ou végétale et non plus des pesticides de synthèses, d’origine pétrochimique et systémique, c’est-à-dire qu’ils pénètrent dans la plante et laissent des résidus pouvant être nocifs à notre santé.

Les mots « agriculture biologique » ne peuvent être utilisés sur une étiquette de produit uniquement s’ils font référence à un organisme certificateur, qui est pour nous Ecocert. C'est l'organisme garant du respect des bonnes pratiques biologiques. Des contrôles ont lieu une fois par an et sont complétés par des contrôles inopinés sur le terrain (prélèvement de feuilles, de terre...).